Isolation

Les raisons d’isoler : l’isolation thermique dans le bâtiment :[modifier | modifier le code]

Cette technique peut interférer avec l’isolation phonique, de plusieurs manières, notamment selon que l’isolation soit extérieure ou intérieure, et selon que le bâtiment soit isolé mitoyen


Exemples de diffusion du son dans la structures construite d’une maison. Cette diffusion varie également selon l’intensité et la longueur d’onde du son, selon le matériau, l’incidence, et es effets de réverbération ou d’isolation (pour en savoir plus, voir par exemple : CSTB/DGALN, Guide Concilier efficacité énergétique et acoustique dans le bâtiment

Elle peut donc interférer avec l’isolation phonique, de plusieurs manières, notamment selon que l’isolation soit extérieure ou intérieure, et selon que le bâtiment soit isolé mitoyen

  • Isoler, en augmentant la température des surfaces intérieure des parois, limite les déperditions thermiques du corps par rayonnement et permet d’augmenter ce qu’on appelle le confort thermique.
  • Cela permet de:
    • baisser la facture de chauffage
    • diminuer la dépendance aux énergies fossiles et de cette manière réduire les émissions de gaz à effet de serre
    • économiser sur la dépendance aux énergies nucléaires et de cette manière réduire les déchets radioactifs.
  • Donc isoler est aussi un moyen de créer des emplois, au moins en partie financés par les économies de chauffage.

En conclusion, les ponts thermiques sont à proscrire. Ils déplacent en un point, ce qu’une paroi non isolée réalisait sur toute sa surface.  L’humidité se condense et peut être la cause de dégâts importants.http://menuiseriecharpente-lebianic.fr/menuiserie-exterieure/

isolant thermique :

Ainsi l’isolation thermique diminue les échanges de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur par interposition d’un matériau ayant la capacité de conduction la plus faible possible.

L’isolation thermique dans le bâtiment :

En effet dans une maison individuelle non isolée, les valeurs moyennes des sources de déperdition thermique sont les suivantes5,6 :

  • le toit 25 à 30 % ;
  • les murs 20 à 25 % ;
  • le renouvellement d’air 20 à 25 % ;
  • les fenêtres et portes extérieures 10 à 15 % ;
  • le plancher 7 à 10 % ;
  • les ponts thermiques 5 à 10 %.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.